dimanche 23 novembre 2014

Un week-end en Normandie

Cela fait très longtemps que je souhaitais aller en Normandie pour vivre dans mon imagination le Jour J de débarquement.

Qu'est-ce que c'est cher, le prix de la liberté...





Certains articles sont très durs.
Je suppose que tout le monde connaît l'histoire, je ne plongerai pas donc dans les profondeurs de l'histoire.

C'est une opération de génie militaire. Chaque stratégie, chaque détail du débarquement mesuré avec les plus grands soins des commandants nous laisse bouche bée.
Une opération qui se prépare pas à pas. Chaque étape est basé sur le précédente. En fait, la réussite de chaque étape est la condition de la réussite de l'étape précédente.

Pourquoi la Normandie ?

Les Allemands attendaient à tout moment un débarquement venant de la Grande Bretagne, mais ne savaient pas quand et où.
Le Pas-de-Calais étant la côte la plus proche entre la France et la Grande Bretagne, les Allemands préparent plus de force militaires et des canons dans cette région plutôt que d'autres.

Et c'est exactement pour cette raison, afin de bénéficier de l'effet surprise, les alliés choisissent les plages normandes.





Pourquoi le 6 Juin ?

Afin de réaliser cette opération il aura fallu calculer plusieurs paramètres dont la lumière de la lune.

Première heure: La conquête de Pegasus Bridge.
La toute première mission de l'opération appartiennent aux planeurs qui sont censés atterrir silencieusement au pied du pont Pegasus la nuit de 5 et 6 juin à minuit pile pour attaquer les militaires Allemands avant qu'ils s’aperçoivent atterrissage des forces Alliés. Pour réussir cette étape, les planeurs avaient donc besoin de la lumière de la pleine lune.
Cette étape était un grand succès, ils ont pris le pont en 15 min sans aucune perte humaine.

La réussite de la conquête de Pegasus Bridge était particulièrement important car ce dernier était un pont dépliable et le contrôle du pont jouait un rôle primordial au niveau de la circulation des marchandises, du soutien militaire et de la logistique.

 

 

La pleine lune était également une condition pour les avions qui allaient bombarder les canons et les troupes Allemands 45 min. avant le débarquement.

Les mouvements de la marée était un autre paramètre pour calculer le lieu exact du débarquement.
Marée haute ou marée basse?
A cause des pièges métalliques installés par les troupes Allemands efficaces seulement en marée haute, malgré le plus grand risque de perte humaine pour traverser une longue étendue de plage à découvert, les Alliés choisissent de débarquer à marée basse.

Ainsi, le commandant officiel du débarquement  Eisenhower choisit le jour de l'opération le 5 Juin, sous le nom codé "Overlord".

Omaha Beach, Utah Beach: Secteur Américain
Juno Beach, Sword: Secteur Anglais et 177 soldats Français
Juno Beach: Secteur Canadien


Puisque les conditions météorologiques n'étaient pas bonnes, Eisenhower remet cette date au 6 Juin et ne permet à personne de sortir des bateaux qui sont prêts à partir pour le débarquement.

Ce débarquement était une opération Top Confidentiel.
Seuls 3 généraux en charge possédaient toute l'information.

"La vérité est la chose la plus précieuse dans une guerre. Et pour protéger cette vérité, vous êtes obligés de construire une montagne de mensonges." Winston Churchill

Les Allemands attendaient ce débarquement plutôt au Pas-de-Calais. Car les alliés ont crée et diffusé plusieurs fausses preuves pour les faire y croire.

Les alliés installent même des faux tanks, des faux canons et même des faux soldats gonflables au Pas-de-Calais.

L'annonce du débarquement avec le poème de Verlain: Chanson d'automne:

Les sanglots longs des violons de l'automne
Blessent mon coeur d'une langueur monotone.

La résistance française avaient également un rôle très important. Ils écoutaient la radio pour suivre les messages codés afin de réaliser leurs missions lors du débarquement. Si les deux phrases du poème sont dites cela veut dire alors que le débarquement commencent dans les 24h qui viennent.
Leurs missions principales étaient plutôt couper la communication entre les forces Allemandes et détruire les points vitaux de la logistique.

Les photos du CAPA au Omaha la sanglante.

Robert Capa, ce photographe Hongrois, digne de courage de faire partie des premiers soldats atterrit au Omaha Beach prends les photos qui auraient sans doute marquer dans l'histoire.

Capa était là à 7h15 parmi tous ces soldats qui sont totalement lucides qu'ils vont probablement tous mourir. Il a pris 106 photos. Malgré les risques archi élevés, il a survécu. Il a envoyé toutes ses photos à un magasine à Londres.

Et ces photos sont malheureusement pas traités soigneusement dans les mains d'un jeune stagiaire, le film est abîmé et les photos sont perdues. Seulement 10 photos de Capa sont sauvées.






 



Les parachutistes anglais et américains dans l'avion qui vont atterrir sur les points vitaux entre les routes, les rues, les ponts.



6h30 : Le débarquement est démarré. Omaha la Sanglante

Ce jour là, la mer était agitée. Plusieurs soldats meurent avant même qu'ils puissent arriver jusqu'à la plage. Touchés par les balles, ou noyés à cause de 40kg d'équipement qu'ils portaient.

Le 6 Juin, 2500 soldats Américains meurent dans une plage de 6 km.

Ce jour-là, la mer était rouge et est restée ainsi longtemps.

7h10 : Point du Hoc, finalement pas d'effet de surprise

A cause d'une erreur de rotation, le bateau qui portait les Rangers, les militaires les plus éduqués, arrive avec 40 min de retard au Point du Hoc. Les Allemands sont donc déjà au courant de début du débarquement et commencent à leur tirer sur le bateau déjà très loin.

Seulement 90 Rangers restent opérationnels parmi 225.



"Ne me dérangez pas. J'ai envie de faire une nuit de sommeil sans interruption."

10h: Hitler s'est enfin réveillé.

Personne n'a osé agir ou prendre une décision vitale contre le débarquement avant que Hitler se réveille.

C'est une région remarquable, fréquentée des milliers d'Américain chaque année.
On sens sans doute beaucoup d'émotion sur la cimetière Americain. Il est difficile d'y résister aux larmes.

 

Nous avons adoré cette région.
Cette fois-ci nous avons profité de chaque musée du coin, du cinéma 360° Arromanche, du Mémorial de Caen, la prochaine fois, nous reviendrons pour apprécier plus les beautés de la région.




 
 


 


mercredi 12 novembre 2014

BRAHIM ZAIBAT : Rock it all

La première fois que je l'ai vu sur scène, c'était en août 2012, au concert de Madonna à Nice.
(J'avais écrit un article sur cette expérience : Après tout, rien n'est indestructible: Madonna  )

Il était impossible de ne pas être impressionné de sa prestance sur scène, de sa performance exceptionnelle, de sa danse, de son sex appeal, de son corps divin...
Parmi tout ceux qui bougeaient sur scène, nous étions restées figées sur lui et nos yeux le suivaient en permanence.
Mais c'est qui celui-là? Est-ce que c'est une statue grecque sculptée ?
 
BRAHIM ZAIBAT

En octobre, lorsque j'ai reçu des amis turcs, en cherchant un spectacle, un opéra, un concert pour animer leurs séjours à Paris, je suis tombée sur le spectacle de Brahim Zaibat. Sinon je n'aurais jamais su.
Il était en tournée en France et passait seulement deux jours à Paris, au Casino de Paris. J'ai immédiatement réservé ma place. Mais dit donc, la salle, elle est pleine! Bref, je me trouve quand même une bonne place et me contente de le revoir encore une fois sur scène.


Bon, tout le monde connaît un peu son parcours.
Danseur Lyonnais, champion du monde de breakdance première fois en 2001, danseur favori de Madonna dans son spectacle MDNA en 2012, danse avec les stars, consultant artistique de la comédie musicale Robin de Bois et un spectacle à son nom : Rock it All

Si vous avez pratiqué ou tout simplement aimez tout type de danse, il est facile d'apprécier.
Je m'installe et puis me mets à attendre le début du spectacle.
Lorsque les voix des gens résonnent dans la salle, en même temps qu'ils cherchent leurs places, on voit soudain les jeunes danseurs sortir sur la scène et s’échauffer.
Une totale improvisation...

On dirait un match de sport... Avant le début d'un match, les joueurs, qui deviendront tout à l'heure des stars, s’entraînent et s'échauffent humblement sans se faire remarquer, sans montrer de quoi ils sont réellement capable...

Le moment venu, chacun devient un géant, un génie de danse...

Brahim Zaibat - Rock it All

Même si la souplesse extrême est à l'origine de sa danse dynamique et acrobatique; Brahim Zaibat nous épate avec le spectacle qu'il expose grâce à une mélange de toute sorte de danse, de hip hop au latino, de rock au valse, de breakdance à la danse contemporaine...
C'est tout simplement fantastique.

Dynamique, sportif, jeune, créatif, sensuel, énergétique. Stunning...

Non seulement Brahim Zaibat, les autres danseurs ont beaucoup de talent et ils sont magnifiques.

J'ai admiré les mouvement explosifs, percutants et la souplesse de la fille rousse.
J'ai adoré les mouvements sensuelles, théâtrales, très expressifs de la fille brune qui me semblait être plutôt spécialiste de la dans contemporaine.
J'ai trouvé très créatif la partie "miroir" de Zaibat et un danseur qui lui ressemble énormément.
Le grand blond était épatant surtout dans les danses de couple et très à l'aise avec son corps et le corps de la fille qu'il jette comme ça dans l'air...

Vu leurs âges, je dirais entre 20 et 30 ans, ils ne sont qu'au début de leurs carrières et exposent un spectacle fabuleux. Ils sont impressionnants.



Pour ceux qui ont raté le 3 et 4 novembre, ils sont de retour le 16 décembre.

Mais dépêchez-vous ! Ils sont là seulement un jour... Au Casino de Paris.

Je me demande si ça sera pas de la folie d'y retourner...

Je pense que je vais y retourner.

RV le 16 décembre au Casino de Paris...

lundi 13 octobre 2014

Un trésor caché en plein milieu de Paris: Les Trois Mailletz

Il y a très peu d'expériences qui donnent autant de plaisir que de partager de nouvelles aventures avec de vieux amis...

La force, la stabilité et la confiance absolue du vieux; la spontanéité, l’ambiguïté, le pouvoir de transformer de la nouvelle... Tout ça dans la même expérience.

Old friends with new stories...

C'est juste fabuleux d'accumuler des souvenirs sur les anciens, de déterminer un moment précis dans le temps qui continue à couler sans nous attendre et décider de l'immortaliser...
Dire qu'un jour, bien que nous changions, que le temps change, que les choses changent, on n'oubliera jamais ce jour, ce soir, ce week-end, cette semaine...

Il y a déjà des années que j'avais découvert un lieu fabuleux.
Et cela fait longtemps que je souhaitais y retourner, cherchais une occasion, une meilleure occasion comme l'arrivée un de mes amis turcs à Paris...

Eh bien ce temps est venu...



LES TROIS MAILLETZ

Il y a un cabaret en plein milieu de Paris.

Mais il est si réservé, si caché, si mystérieux qu'on dirait qu'ils l'ont fait exprès pour que tout le monde ne puisse pas le voir, le trouver, l'expérimenter... Un tel trésor.
Si vous passez juste devant, cela ne vous donnerait pas une grande envie d'y entrer. Vous allez probablement le délaisser pour un autre...

Et pourtant, il se trouve juste un escalier à gauche qui descend à une cave mystérieuse, au pays des merveilles, qui promet de purs divertissements, de purs plaisirs et de la joie jusqu'à l'aube...

Il est fortement recommandé de réserver vos places sinon les places sont précieuses, déjà limitées en nombre de personne...

Le cabaret commence à 23h et finit à 5h.

On réserve notre table à 23h et puis nous nous disons; nous restons jusqu'au dernier métro.

Oui c'est ça...
Heureusement que nous n'avons pas fermé les volets de l'établissement à 5h.

On arrive et on profite un peu du chaos concernant les réservations de tout le monde et s'installe juste au milieu de la grande table en bois.




























Comme si un groupe de jeune traversant cette rue, dit "tiens il y a un bar ici", monte sur la scène et chante les chansons les plus populaires de toutes les langues, de toutes les cultures...

Et ils nous hypnotisent avec leurs voix incroyablement puissantes, leur énergie interminable même à 4h du matin et surtout leur performance merveilleuse sur scène...

Ils dansent et ils chantent en même temps et ils prennent eux-même du plaisir de chanter, tout ça comme si ils le font pour s'amuser eux-même rien à voir avec nous...
Parfois ils chantent seul, parfois en duo, parfois tous ensemble.
Parfois on voit juste un chanteur sur scène, parfois tous ensemble.

Dans tous les cas c'est juste hallucinant et drôlement fascinant...

Peu importe le nombre de personne sur scène et quelle chanson ils chantent, ils nous explosent d’énergie et nous les accompagnons en dansant toute la soirée...

On se laisse juste aller dans les bras de ces ondes joyeuses...




























J'adore la performance de scène et la voix de ces deux là. Je ne sais pas combien de photo on a pris du chanteur de petit carreaux... Euhh on veut bien créer un Fan Club.
 
Moi, je ne me pose presque jamais et je danse toute la soirée..

D'ailleurs, même ceux qui s'apprêtent à partir vers 3h du matin, me voient danser et puis au lieu de partie commande un autre verre. Enfin, j'anime la soirée quoi...

Ceci dit, une cliente comme moi, qui fait gagner de l'argent au patron, ça fait rêver...

Je danse, je danse dans tous les rythmes et puis je me perds tellement profondément dans les chansons que le chanteur à chemise aux petits carreaux m'invite sur la scène.
Je n'ose pas trop... Enfin, l'autre chanteur qui fait actuellement son solo vient me chercher, me tient la main et puis amène sur scène.

Eh bien, je n'ai pas de choix, je me mets à danser avec la chanteuse Brésilienne, et je me barre aussi vite dès que la musique termine...


video


La soirée finit par la danse orientale. Et là c'est Yasmine qui monte sur la table et danse avec la danseuse.


Le patron a du remarquer la valeur ajoutée que nous apportons à la soirée et nous offre trois coupes pour nous remercier de notre présence.

C'est un lieu magique, absolument fantastique.

Je vais y retourner aussitôt que possible...



video


video


samedi 30 août 2014

En partant de Vienne...

Épatés par le magnifique Schonbrunn et son histoire, nous décidons de visiter un palais de plus, avant de partir de Vienne.

Le Palais de BELVÉDÈRE

Contrairement au Schonbrunn, Belvédère n'est plus un palais, mais un musée de peinture.

Le palais est divisé par deux. Le Belvédère supérieur et Le Belvédère inférieur.
Le Belvédère inférieur n'est pas très conseillé selon les commentaires des voyageurs dans des blogs ou sites de voyages.
Comme c'est notre dernier jour et qu'aujourd'hui le temps est très précieux, on veut bien suivre ce conseil et zapper le Belvédère inférieur pour visiter seulement le jardin et le Belvédère supérieur.
































Les tableaux du Belvédère supérieur sont impressionnants. Visite absolument conseillée ! Les autoportraits du sous-sol sont merveilleux.

Décidément, Vienne nous réserve pleines de surprises...
Vienne garde en cachette des œuvres mondialement connues dont l'image est creusée dans notre tête.
On ne sait pas ce que l'on va découvrir dans chaque endroit.
Comme Artemis au Neue Museum...

Nous avons été très surpris lorsque l'on a vu le célèbre tableau de Jacques Louis David de Napoléon à Vienne; exposé à Belvédère...

 

Il est strictement interdit de prendre des photos à Belvédère.
Ils sont tellement dures et fermes là dessus qu'ils ne se sont pas contentés de le dire. Ils surveillent directement les salles en se baladant en permanence entre les pièces.. pour que personne ne puisse prendre des photos.

Attirée par les interdictions, même si je n'avais pas intention d'en prendre une, j'essaye de surveiller un moment, une seconde dans la salle sans gardien des tableaux, juste pour le plaisir...

Eh bien j'y arrive. How about that? Un peu flou mais c'est pas grave c'est un de mes tableaux préférés.




























Devant le fameux tableau de Gustave KLIMT  /  The Kiss, il se trouve une personne entièrement responsable de la surveillance de ce tableau, c'est-à-dire son seul travail c'est de regarder les gens qui regardent ce tableau. Impossible de même penser à prendre un photo. 

Bon, je le trouve sur internet.

 

NATURHISTORISCHEN Museum

En sortant du palais Belvédère, on se dirige vers Naturhistorischen Museum pour visiter l'intérieur.

Comme disait mon chéri:
Vu la taille de la collection des armures, ils ont réussit à tout récupérer, à mon avis ces Autrichiens ont récupéré tous les dinosaures..









En partant de Vienne je vous conseille de rester autour de Graben mais ne jamais manger là-bas.

Attention au cover charge !!!

Les restaurants encaissent une sorte de cover charge à la fin du repas, non seulement vous payer tout ce qu'il y a sur la table y compris le panier de pain, les olives qui semblent être offerts par le resto mais pas du tout, de l'eau, et en plus environ 5 Euros de cover charge, le droit de s’asseoir...


Hôtel Kaiserin Elisabeth,
SISI, merci de nous avoir accueilli.

Je ferme mon carnet de voyage jusqu'à la prochaine destination...






























Si l'on trouvait l'oeuf Fabergé impérial dans un marché aux puces...



Les deux perles du Danube : Buda et Pest

Une journée fabuleuse au bain thermal SZECHENYI








jeudi 28 août 2014

Si l'on trouvait un oeuf Fabergé impérial dans un marché aux puces...

KUNSHISTORICHEN Museum - NATURHISTORISCHEN Museum

Dans le quartier des musées, imaginez deux musées face à face, deux énormes bâtiments conçus d'une façon identique, un copier-coller...

C'est un incontournable...

L'un, c'est un musée d'histoire de l'art..
L'autre s'agit de l'histoire naturelle...























































D'abord, on visite KUNSHISTORICHEN.

La richesse du musée est impressionnante. Les murs, le sol, le plafond, partout est couvert de trésors.

Après avoir croisé Artémis au Neue Museum, on se rends compte qu'en fait, ils n'ont pas volé, ni récupéré par force ces pièces...
Ils sont tellement riches ces Autrichiens qu'en fait, ils ont dû tout acheter...



























































Les collections venant de l’Égypte attire notre attention, car on tombe sur une carte du Nil qui nous ont permis de revivre notre croisière sur le Nil.  Pour lire notre voyage sur le Nil






























Le fil d'Ariane.

Dans le musée, sous nos pieds nous marchons sur le labyrinthe du MINOTAURE.

Selon la mythologie grecque, on sacrifiait 7 filles et 7 garçons tous les 9 ans à un monstre, le Minotaure, qui vit au milieu d'un labyrinthe, en Crète.

Thésée, un des garçons choisit pour cette sacrifice, vient en Crète et décide de tuer Minotaure.

Ariane la princesse de Crète, dès qu'elle voit Thésée, elle tombe amoureuse.

Elle lui propose son aide grâce un fil spécial qui lui permettra de retrouver son chemin pour sortir de labyrinthe.

Mais à une seule condition !!! Si Thésée lui promet de se marier avec elle à la fin de cette mission.

Thésée tue Minotaure et suit le fil d'Ariane pour sortir du labyrinthe.

Suite à l'exécution de Minotaure, Thésée et Ariane se mettent en route ensemble pour vivre à Athènes.
Mais, à mi-chemin, lorsqu'ils arrivent à l'île Naxos, Thésée quitte Ariane..

( Ne t'inquiète pas Ariane, et depuis, les hommes n'ont pas fait plus de chemin que ça. Les femmes non plus d'ailleurs...)




Les œufs de FABERGÉ

En 1885, l’Empereur Russe Alexandre 3 passe la commande à Pierre-Karl FABERGE d'une sorte de boite en diamant qui contient plein de surprise à l'intérieur, afin d'offrir à sa femme Maria pour la célébration de l'anniversaire de leur 20 ans de mariage.

L'inspiration de cette pièce si précieuse vient de surnom de Maria de son enfance "œuf à la poule".

L’impératrice Maria a été tellement ravie de ce cadeau qu'Alexandre nomme l’œuf Fabergé comme "objet spéciale à la couronne impériale."
L'année suivante un autre œuf a été immédiatement commandée.
Cela aurait désigné l'avenir des œufs impériaux de Pacques.

Entre 1885-1916, environ 50 œufs Fabergé ont été crées pour la famille impériale, dont 43 sont exposés aujourd’hui dans les différents musées dans le monde entier.
On a perdu la trace des 8 autres...

Jusqu'à...

Si on trouvait l'un des œufs impériaux de Fabergé dans un marché aux puces aux États-Unis en mars 2014...

Il y a bien longtemps un ferrailleur Américain achète un œuf en or sur un marché aux puces à 10.000 Euros. Bien entendu, il ignore totalement sa provenance.
Il espère juste réaliser un profit en revendant l'or.
Hélas, aucun acheteur ne montre un intérêt pour cet objet si précieux.
Ensuite il découvre qu'il s'agit d'un œuf Fabergé impérial dont on a perdu la trace.
Et c'est une œuvre estimée de 24 millions d'euros.

(Alors qu'est-ce qu'on en déduit? Direction au marche aux puces ce week-end...)

Une exposition temporaire expose un grand nombre d'oeufs Fabergé au musée KUNSHISTORICHEN à Vienne.












Les deux perles du Danube : Buda et Pest

Une journée fabuleuse au bain thermal SZECHENYI