lundi 12 août 2013

LAS VEGAS: David Copperfield à l'arrache

La vie...
Elle est parfois cruelle, et parfois elle fait un clin d’œil en disant:
 "N'oublie pas ce privilège que je t'accorde."

Nous sommes à nouveau à Las Vegas: la ville de lumière, la ville qui ne dort jamais.
Le but principal de ce voyage n'est même pas un divertissement. Au contraire, plutôt un but sérieux, un business trip. La parfaite coïncidence que cela tombe sur mon anniversaire c'est un cadeau de la vie..


La vie m'accorde un privilège, Air France tente de m'en enlever une partie !

Ayant été soigneusement traités par Air France durant tout le vol, nous arrivons à Las Vegas vendredi 26 Juillet.

Rien à dire à la qualité du service. Le personnel est classe, étonnamment agréable pour des Français, souriant, aimable, serviable, particulièrement attentionné. Tout est parfait.
Le service commence par une coupe de champagne en apéritif, suivi d'un bon déjeuner presque gastronomique.
Le siège est très confortable de sorte qu'on arrive à dormir pendant tout le trajet.

On arrive à Las Vegas environ 19h à l'heure locale, nous ne sentons aucune fatigue bien que l'heure biologique de nos corps soit à 4h du matin.
Lorsque nous nous dirigeons vers la livraison des bagages tout en disant du bien encore et encore d'Air France, nous ne sommes pas encore au courant de la mauvaise surprise qui nous attend.
Enfin... Plutôt moi...

Ma valise est restée à Paris !!!

Air France, comment as-tu pu me faire ça deux jours avant mon anniversaire à Las Vegas ???

Oui vous nous avez soigneusement transporté sur un plateau en or, et vous nous avez déposé à Vegas dans les meilleures conditions possibles.
Mais.... (But is a great eraser)
Mais vous n'avez pas réussi à m'amener moi ET mon bagage à Las Vegas !!!
Comment je pourrais continuer à dire du bien pour vous, moi ???

On se rend directement au Bagage Claim.
Ils expliquent qu'on recevra ma valise dans deux jours (et bien ça tombe mal).
Et ils ajoutent que je pourrais acheter ce dont j'ai besoin pour ces deux jours et qu'ils me les rembourseront.

Alors c'est parti !
Un short, un top, une paire de tong et un maillot de bain pour demain, une belle robe noire, et une paire de chaussure pour mon anniversaire. Non non, je ne m'arrête pas là. Je vais quand même faire un tour à Victoria's Secret et acheter toutes les couleurs des Lacies que j'adore...
Et oui certaines erreurs coutent cher, cher Air France !

27 Juillet: David Cooperfield dès le premier jour.



Ils avaient dit la même chose pour le concert de Madonna.
Qu'elle a vieilli, que sa performance n'est plus pareil, que ça vaut pas la peine d'aller la voir sur scène etc... Il y a peut être une part de vérité mais c'est Madonna tout de même. Bref... Contente d'avoir suivi mes instincts et de l'avoir vue sur scène avec mes propres yeux.

Concert de Madonna Nice/Aout 2013

David Copperfield Show Tickets-2

Mon chéri me prévient avant même de partir à Vegas.
"Le spectacle de David Cooperfield ne m'intéresse pas. Il est vieux. Son show n'a plus d’intérêt. Ce n'est plus à la mode. Si tu veux y aller, vas-y toute seule. "

Moi, ça m'intéresse.
Il sort tous les jours à MGM Grand à 19h et 21h30.
Uniquement les samedis, il a un show également à 16h.
C'est parfait 16h pour moi.
Pendant que mon chéri suit sa formation à Caesar Palace, je peux aller voir Cooperfield et puis on se donne RV à 18h. Parfait !

Je sors de notre hôtel TRUMP et je me dirige vers MGM qui est complètement à l'autre extrémité du STRIP. C'est la deuxième (presque troisième) fois que je viens à Vegas donc tout m'est familier. Je ne me sens pas du tout dépaysée. Je marche en appréciant chaque pont pour traverser les rues.
A Vegas les distances ont toujours l'air courtes, néanmoins, une demie heure, trois quart d'heure coulent très facilement pour aller à un endroit qui parait très proche selon nos yeux.

J'arrive à MGM vers 14h. Quoi? Ils disent qu'il n'y a plus de place mais il vaut mieux revenir à 15h en cas d'annulation des réservations.
Pas de panique, ni de déception. Je trouverai une place, une bonne place même. Je le sais.

Chaque casino a un concept ou une particularité.
MGM c'est le lion. Bah, en attendant je me dis, autant aller voir ce fameux lion.
Bon, ce n'est pas original, surtout après avoir vu les lions passer au-dessus de ma tête tandis que j'étais dans un tunnel de leur enclos eux à Thoiry.

A 15h je suis devant Hollywood Theater du MGM.
Bingo! J'achète un billet à la 1'ère catégorie, au 3'ème rang. Je suis à 3 pas de la scène.

 

HOLLYWOOD THEATER

J'entre dans la salle pour m'installer à ma place.
Mais c'est trop petit ici !!!
Tellement petit qu'on ne peut pas briller, devenir géant sur scène et se comporter comme si on est le meilleur illusionniste de notre époque ici.
Étonnant. Pas impressionnant comme salle en tout cas. Même en Turquie, même les stand-up comiques présentent leurs spectacles dans un lieu plus spectaculaire que ça. Mais bon...
En même temps, l'ambiance est chaleureuse et conviviale.

D'ailleurs, il ne reste pas longtemps sur la scène. Il se balade en permanence parmi les spectateurs. Il les taquinent, ils touchent leurs dos, ils parlent en regardant dans les yeux. Et cet accessibilité le rend encore plus grand, plus présent.


Il a une équipe d'assistant d'environ une quinzaine de jeune. Ils sont visibles et invisibles en même temps.
Ils bougent tellement lentement qu'ils sont limite effacés. Ils sont là mais en même temps ils ne sont pas trop présents. C'est doit être une tactique, une technique dans la magie d'y être sans vraiment y être.

Le monde entier a l'American Dream. Les Américains en ont un autre: La PARIS Dream

C'est très facile de faire partie d'un de ses tours. Il lance des frisbee par exemple complètement par hasard et les gens continuent à balancer les frisbee à droite à gauche. Tout d'un coup il dit "stop" et ceux qui les ont participent au tour.
Bon... Je ne vais pas vous raconter ses tours. D'ailleurs rien à raconter.
Lors d'un tour, il parle des rêves, des rêves de chacun à réaliser. Quand il adresse la question à une jeune fille, avant même qu'elle parle, j'ai été persuadé qu'elle allait dire que c'est Paris.
Eh bien, j'ai bien analysé les rêves des Américains lors de notre tour du monde. Je n'ai pas tort. Elle réponds : "I dream about.... visiting Paris one day..."

Le monde entier vit avec le fameux rêve Américain, les Américains ont un seul rêve:
C'est Paris.

Quant à ce fameux tour de faire disparaître les gens sur scène...

Il se balade parmi les spectateurs et il choisit au hasard pour des petits tours.
Pour les grands tours comme la disparition, il lance des ballons. Tout le monde le lance à quelqu'un d'autre.. D'un coup, il coupe la musique.
Eh bien, ceux qui détiennent les ballons juste à ce moment là sont invités sur scène.
12 personnes sont sélectionnés pour le fameux tour.

Je suis à 3 pas de la scène, je vois tout.
Ces gens sont amenés à s'installer dans une sorte de vagon. Par contre en allant, il leur pose des questions, il leur parle et il insiste plusieurs fois si ils parlent tous anglais ou pas.
C'est donc primordial. A suivre certains règles bien évidemment...
Quand ils sont tous dedans, il leur donne une il met un drap au dessus. Le truc s'envole, s'envole, pour nous montrer qu'ils sont toujours là il leur demande de sortir leurs mains du vagon ou de crier. Tout cela prend 10 secondes. 3 secondes de silence et hooopp...

Les 12 personnes qui sont montés sur ce vagon sur scène, devant mes yeux il y a moins de 30 seconds, eh bien ils sortent tous à l'arrière de la salle, tout tout derrière !!!

Incroyable tout de même !!!

Eh bien, ce n'est plus la peine de disputer comment c'est possible, comment il le fait.
Il le fait. C'est tout.



Une dernière chose:

Il n'a pas l'air si vieux que ça. Il est super grand avec des épaules extra larges, il est très bien.
Certes il a l'air un peu fatigué, il a l'air d'en avoir marre de tout ça. Ses yeux ne brillent pas. Il fait tous ses tours tellement naturellement qu'on dirait pas que c'est du magie, d'ailleurs c'est comme ça la vie.
On peut perdre les gens, on peut demander des numéros entre 1 et 50 à plusieurs personnes, ces numéros créent l'immatriculation des voiture de son grand père, on peut couper les gens en deux sans problème..

Est-ce cela fait partie des meilleurs spectacles que j'aie jamais vu ?
Peut être pas...
Mais je suis quand même contente d'avoir vu David Copperfield en os et en chair.

D'ailleurs...
Dans la vie, je n'admire personne que ceux qui ont réussit à réaliser leurs rêves d'enfance et à créer une vie avec et dessus...

Pour cela, je l'applaudis debout.

On a faillit aller en prison à Las Vegas

Club de Striptease à Las Vegas

Côté Erotique et Sensuel de Cirque de Soleil: ZUMANITY

Poker à Vegas

Buffets à Vegas

Boulevard des casinos: THE STRIP

LAS VEGAS Septembre 2011

1 commentaire:

  1. I've just installed iStripper, and now I can watch the hottest virtual strippers on my taskbar.

    RépondreSupprimer